Depuis le 1er janvier 2015, les auto-entrepreneurs doivent ouvrir un compte bancaire dédié à leur activité.

C’est ce qui est stipulé dans l’article L133-6-8-4 du code de la sécurité sociale :

Le travailleur indépendant qui a opté pour l’application de l’article L. 133-6-8 du présent code est tenu de dédier un compte ouvert dans un des établissements mentionnés à l’article L. 123-24 du code de commerce à l’exercice de l’ensemble des transactions financières liées à son activité professionnelle.

La question que vous êtes donc en droit de vous poser est : “Suis-je obligé d’ouvrir un compte professionnel ?”

Et la réponse est NON ! Mais si vous consultez certaines banques, ce n’est pas la réponse que vous obtiendrez.

Et c’est de bonne guerre, elles préservent leur business et vous diront que vous devez ouvrir un compte professionnel qui est payant.

Voici quelques informations utiles pour vous aider.

Un compte bancaire pour quoi faire ?

Tout simplement pour pouvoir dissocier vos revenus et vos dépenses personnelles de vos revenus et vos dépenses liées à votre auto-entreprise.

Le fait de disposer d’un compte bancaire séparé facilite l’identification des flux financiers et la tenue de votre comptabilité.

Autre intérêt de ce nouveau dispositif, vous pourrez facilement prouver vos mouvements bancaires en cas de contrôle fiscal.

Le compte chèque

Naturellement, on se tourne vers sa banque pour ouvrir un compte chèque.

L’avantage du compte chèque, c’est qu’il est complètement gratuit si vous ne prenez aucun services associés.

Et c’est bien ce qui risque de gêner votre banque… logique ;-)

Mais, encore une fois, rien ne vous oblige (pour le moment en tout cas) à payer pour avoir un compte professionnel.

Cependant, certaines banques refuseront de le faire. Il va donc falloir trouver une solution alternative !

Le compte sans frais

La tentation d’ouvrir un compte “sans frais” est grande mais est-ce réalisable ?

Plusieurs offres existent, comme ING Direct ou Boursorama, pour ne citer que ces deux là.

Le “hic”, c’est que lorsque vous vous lancez dans une auto-entreprise, vous ne pouvez pas garantir vos revenus.

Hors, ces banques en ligne demandent des revenus minimum (un peu plus de 1000€ par mois).

Comment ouvrir un compte à moindre frais ?

Aussi, préférez des solutions sans minimum de revenus comme Compte-Nickel par exemple.

Pour en ouvrir un, rien de plus simple !

Munissez-vous d’une pièce d’identité, de 20€ en espèce et rendez-vous chez un buraliste agréé.

L’avantage, c’est qu’avec ce type de compte, vous n’aurez pas de versement minimum à garantir chaque mois.

Et pour ce prix, vous aurez accès aux mêmes avantages qu’une banque “classique” : une carte bancaire pour vos retraits, un chéquier, des possibilités de virements, de prélèvements, un RIB, etc.

Et si je souhaite ouvrir un compte pro quand même ?

Si vous souhaitez vraiment avoir un compte professionnel, faites jouer la concurrence.

Demandez à plusieurs banques de vous fournir leurs conditions pour pouvoir les comparer.

En général, les offres sont plus attractives qu’un compte pro “standard” mais vous coûtera quand même une dizaine d’euros par mois.

L’avantage de disposer d’un compte professionnel est surtout en cas de transformation de votre auto-entreprise dans un format de société. Si vous possédez déjà un compte professionnel, vous n’aurez pas grand chose à faire pour basculer.

Plusieurs banques se sont penchées sur le statut d’auto-entrepreneur et proposent des offres qui leurs sont dédiés.

C’est le cas de La Banque Postale, la BNP, la Caisse d’Épargne, HSBC, LCL ou encore la Société Générale.