Une bonne façon de se constituer un carnet d’adresse, c’est de “réseauter”.

A première vue, c’est plutôt une bonne idée mais il y a quelque règles à observer.

Le titre de cet article est volontairement provocateur car je n’ai pas l’intention de faire un procès à charge du réseautage.

Malgré tout, je vais vous exposer quelques points importants pour éviter de vous faire “tuer” par le réseau dans les quelques lignes qui viennent.

 

Qu’est-ce que le “réseautage” ?

Appelé aussi “networking”, c’est le fait de créer des connexions, des contacts avec d’autres professionnels afin de provoquer des opportunités d’affaires.

Que vous en ayez conscience ou non, vous disposez déjà d’un réseau de relations comme votre environnement professionnel, vos anciens collègues, votre famille, vos amis, vos anciens copains d’école, etc.

Ne voyez pas un réseau comme un coût ou comme la baguette magique pour vous apporter des wagons de clients mais plutôt comme un investissement à plus ou moins long terme.

Il est rare de trouver un client ou une affaire du premier coup dans un réseau. Cela prend du temps et cela demande un peu de subtilité.

 

Principe du réseau

Le réseau consiste à mettre en relation une personne avec d’autres personnes dans le but de servir des intérêts communs.

Cela peut être, par exemple, une recommandation pour vous aider à lancer votre business ou la mise à disposition d’une liste de contact auxquels vous vous recommanderez de la part d’une connaissance commune.

Parfois ou souvent, il s’agit de cercles professionnels dans lesquels vous serez coopté, sur les conseils de quelqu’un qui y est déjà présent.

En tout cas, le principe c’est de faire des échanges et de trouver les bonnes connexions pour rendre service ou obtenir un service.

 

Comment trouver des réseaux ?

Si des associations, des clubs d’entrepreneurs ou des évènements ayant pour objectif la mise en relation existent, sachez que vous pouvez aussi le faire par Internet.

De nombreux autres sites proposent directement ou indirectement des mises en relation de professionnels.

Parmi les plus connus, LinkedIn ou Viadeo qui regorgent de profils et d’annonces professionnelles. Cela m’étonnerais vraiment que vous ne trouviez personne à qui vous adresser sur ces sites…

Il existe d’autres sites web pour trouver des réseaux comme salons-online.com ou  placedesreseaux.com par exemple.

Enfin, le meilleur moyen de “réseauter”, c’est encore d’être à l’écoute des autres et des opportunités.

 

Les règles d’or pour “réseauter”

1 – Ne soyez pas “réseau dépendant”

Attention, voici le lien avec mon titre provocateur :)

Si vous fonctionnez bien avec votre/vos réseau(x), c’est excellent mais veillez à ne pas vous emprisonner.

Travailler exclusivement avec des membres d’un réseau peut se révéler être un piège en cas de rejet de ce réseau.

Le principe étant de se “tenir les coudes”, vous pourriez vous retrouver isolé par le simple fait de ne pas avoir répondu positivement à une sollicitation par exemple.

 

2 – Réservez-vous du temps pour faire du réseau

Comme pour l’amitié ou la famille, il faut entretenir votre réseau afin que celui-ci vous le rende.

Si vous ne vous montrez que rarement ou uniquement par intérêt, cela ne fonctionnera pas.

Vous devez investir du temps, parfois rendre des services sans attendre de retour.

Il faut en avoir conscience, ça fait partie des règles du jeu et bien souvent ça fini par payer.

 

3 – Préparez votre pitch

Lorsque vous cherchez à vous faire connaître auprès de vos clients ou d’investisseurs, vous devez leur expliquer votre activité en quelques mots pour attirer leur attention.

Avec un réseau, c’est la même chose. Pour que quelqu’un trouve un intérêt à passer du temps avec vous, vous devez lui présenter votre entreprise de façon percutante et rapide.

Souvent, vous n’avez pas de deuxième chance. Alors, le mieux, c’est d’avoir bien en tête votre présentation, votre pitch.

 

4 – Allez vers les autres

Laissez votre timidité de côté et communiquez. Prévoyez vos cartes de visite et allez à la rencontre des autres.

Vous pouvez par exemple, vous approcher d’un groupe de personne dont vous aurez capté la conversation.

Sans être intrusif, cherchez le bon moment pour rebondir sur une parole ou pour vous intégrer dans la discussion adroitement, pour appuyer un message ou pour apporter un éclairage si vous êtes expert du sujet abordé.

Autre exemple, vous pouvez proposer d’intervenir dans un réseau ou un évènement en donnant une conférence ou en fournissant quelque chose d’utile au réseau. Un stand hors conférence avec une proposition directement ou indirectement liée à la thématique, vous permettra d’attirer l’attention des personnes présentes et de vous faire connaître.

 

5 – Le réseau, c’est partout et tout le temps

Toutes les occasions sont bonnes à prendre pour développer votre réseau.

Votre situation change ? Faites-le savoir.

Une nouvelle relation ? Créez de nouvelles connexions pour elle, vous en aurez en retour.

On vous a invité à un évènement ? Équipez-vous de vos cartes de visite, elles pourraient bien servir…

Vous voyez, rien de plus simple que de “réseauter” :)

 

6 – Faites suivre vos paroles d’actes

Une fois que vous aurez initié un contact, il est fort probable que vous ayez pris un engagement pour réaliser une action.

Faites-en sorte de tenir vos engagements pour ne pas décevoir, ce qui anéantirait vos efforts.

Pour cela, vous avez plusieurs moyens à votre disposition : votre calendrier Google ou Outlook pour y créer une tâche ou un rappel, de même avec des outils tels qu’un CRM qui sert à gérer le suivi des contacts, par exemple. Utilisez-les !

 

Prêt à vous lancer dans les réseaux ?